Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présidentielle 2012

Made-In-Blog orange

Recherche

13 mars 2006 1 13 /03 /mars /2006 13:30

Bonjour,

Lors du séjour à Bonn, nous avons visité le Musée de l'Histoire de l'Allemagne (Haus der Geschichte).

Ce musée est très intéressant pour les personnes passionnées d'histoire contemporaine. Il montre l'évolution de l'Allemagne de 1945 à nos jours. L'exposition commence par quelquechose de très intense concernant le passé national-socialiste et les 12 ans de dictature hitlérienne. Le guide évoque le sentiment de culpabilité qui hante encore le peuple allemand, plus de 60ans après la fin du second conflit mondial...

Le Musée raconte ensuite le développement en parallèle des deux Allemagnes entre 1948 et 1989, la réunification et l'Allemagne des années 90-2000... Le parallèle est fort intéressant entre les deux pays. Le Musée est divisé par grandes périodes et à partir de 1961 (construction du Mur de Berlin), la division de l'Allemagne est schématisée par des grilles de fer.

L'histoire des deux pays est racontée à partir d'évènements internationaux, mais également à partir d'objets de la vie courante.

De temps à autre, dans les salles d'exposition, de gros cubes noirs rappellent des éléments liés à la 2nde Guerre Mondiale. Car l'histoire de l'Allemagne contemporaine, ses choix politiques, économiques... ne peuvent se comprendre si on ne se rappelle pas du passé dictatorial.

Ce musée est à recommander à tous les jeunes, et moins jeunes, en visite dans la ville de Bonn ou aux alentours. Il leur permettra certainement de mieux comprendre notre voisin.

Pour revenir sur la période de séparation des deux Allemagnes, un des participants au Workshop E-twinning me racontait jeudi soir le parallèle qui existait entre l'Allemagne nationale-socialiste de la période 1933-1945 et l'Allemagne de l'Est entre 1949 et 1990. De nombreux points communs existaient entre ces deux dictatures.

Bonne journée

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-François Le Bihan - dans Lecture-culture
commenter cet article

commentaires