Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présidentielle 2012

Made-In-Blog orange

Recherche

13 avril 2006 4 13 /04 /avril /2006 08:56

Depuis toujours, dès que quelquechose va mal en France, on entend la vieille rengaine "c'est la faute à Bruxelles". Le Français serait-il un "anti-européen primaire" ? On peut se le demander depuis l'échec du vote sur la Constitution européenne. Le Français est il un "affreux protectionniste", théorie contraire à l'idée de partage de l'UE ?

Je ne le pense pas, mais je crois plutôt que le Français a peur du fonctionnement de l'UE et que celle-ci le dépossède de tout au profit de l'intérêt général de l'UE.... Or rien n'est plus faux !

L'UE depuis sa création a donné des exemples comme quoi elle agissait pour davantage de protection des citoyens : un exemple, dans le domaine de la protection environnementale et des consommateurs, les directives européennes sont nettement plus draconiennes que les différentes lois nationales des pays. Les lois votées en accord entre les parlementaires européens et les ministres des thématiques concernées par les lois sont des lois de consensus qui amènent à une plus grande égalité entre les citoyens européens.

Mais l'UE souffre d'un déficit d'explications auprès de nombreux citoyens ... La politique de communication de l'UE souffre peut-être probablement d'un manque de simplicité, nombre de nos concitoyens ne sont parfois pas en mesure d'appréhender ce qui leur est expliqué. Ce n'est certainement pas à eux de s'adapter aux thèmes abordés mais aux spécialistes de l'UE de savoir se mettre à la portée des citoyens.

Les Français, comme les autres, doivent comprendre que dans le Monde actuel, ce n'est pas en se repliant sur soi que l'on va évoluer et pouvoir se renforcer, mais en travaillant en accord avec les autres pays européens que cette Europe, grande puissance économique tout de même, pourra faire face à des pays en pleine croissance et qui ne cherche qu'à prendre les premières places.

Les citoyens européens doivent, dans la mesure de leurs possibilités, se tenir informés des nouveautés européennes qui sont, bien souvent, un bénéfice total pour eux.

Bonne journée

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-François Le Bihan - dans Europe
commenter cet article

commentaires