Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présidentielle 2012

Made-In-Blog orange

Recherche

7 décembre 2006 4 07 /12 /décembre /2006 16:44
Bonjour,

L'idée de cet article m'est venue en faisant un commentaire sur le blog de Cathy (l'Europe dans la campagne).

En effet, comment peut-on être européen ?
Et d'abord "Pourquoi l'être ?"

Je pourrais continuer longtemps comme ça, mais certains auront peut-être reconnu le début du texte de Morvan Lebesque mis en musique par Tri Yann, dans "La Découverte ou l'Ignorance". Ce texte étant lui-même un lointain descendant du texte de Montesquieu "Comment peut-on être persan ?"

Je voudrais juste reprendre les dernières lignes du texte en les modifiant légèrement :
"L'Europe n'a pas de papiers. Elle n'existe que dans la mesure où, à chaque génération, des hommes se reconnaissent européens. À cette heure, des enfants naissent en Europe. Seront-ils européens ? Nul ne le sait. À chacun, l'âge venu, la découverte ou l'ignorance...."

Si vous voulez l'original du texte de Morvan Lebesque il est disponible sur Wikipedia... Rajoutez à chaque "breton" la mention "et européen"  ou "Bretagne" et "Europe" et vous aurez mon sentiment sur l'appartenance à ces deux entités que sont l'Europe et la Bretagne.

Bonne journée

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-François Le Bihan - dans Europe
commenter cet article

commentaires

Christine Bellégo 14/12/2006 23:21

J'apprécie Morvan Lebesque et je soutiens le combat des Bretons pour maintenir leur identité, mais pour moi l'appartenance européenne n'est pas du même ordre.L'Europe est un fait, depuis des siècles et deux Européens, quelles que soient leur langue, leur religion, leur tendance politique, se reconnaîtront toujours, où que ce soit sur la terre, à leur vision de l'homme et de la société. Certains peuvent ne pas en avoir conscience, surtout peut-être ceux qui n'ont pas voyagé, mais même inconsciente, cette appartenance est un fait incontestable. Et l'une des caractéristique du regard européen, façonné par l'habitude séculaire de voir se côtoyer des coutumes variées, originales, curieuses et respectueuses les unes des autres, aguerri aussi par la triste expérience des conflits armés, est justement le respect affirmé de la diversité.La question n'est donc pas de savoir si nous voulons être Européens, mais si nous voulons nous organiser politiquement et économiquement pour mieux préserver cette identité qui érige en principe le droit à la différence, cette façon de vivre humaniste et tolérante, dans un monde qui change et dont les valeurs sont parfois éloignées des nôtres.Unie dans la diversité, la devise de l'Europe n'est pas une expression vide de sens : le rôle de l'Europe est de garantir la diversité et cela n'est possible que dans l'union qu'elle cherche sans cesse à améliorer.C'est pour cela aussi que l'Europe est une chance pour la Bretagne...

Jean-François Le Bihan 15/12/2006 08:25

Bonjour Christine, Je partage bien évidemment cette idée de vision d'une Europe diversifiée,  mais unie dans un même but.Et au delà, à lire votre blog, je partage probablement bien d'autres idées...Bonne journéeJF

Naturel 08/12/2006 17:36

Je me fais l'avocat du diable :-)Quand je vois le progrès qu'a fait l'Irlande, on ne peut pas être contre l'Europe.Je me suis mis en colère car j'ai entendu que « l’Europe » va autoriser des publicités plus nombreuses et plus longues à la télévision, les autoriser aussi pour les émissions pour enfants, et autoriser les produits dans les films (je ne parle ici pas des OGM...)Mais ça, c'est parce qu'aujourd'hui, il y a une majorité de droite très libérale à la commission (Je ne sais pas trop où je me situe, on va dire que je suis écolo avant tout).Il faut sensibiliser les électeurs de l'importance des élections européennes. Mais comment leur parler de quelque chose qui leur semble lointain, quand ils ont des difficultés à acheter une baguette de pain ? Le même problème existe avec l'écologie. Comment peut-on demander à cette personne de faire des efforts, quand ils voient que les politiques ne font pas ces efforts (c'est pas pour faire de la lèche, mais Bayrou semble sortir du lot, concernant, les personnalités de droite et du centre).Enfin, pour les contributions, la France en perçoit surtout pour ses agriculteurs, grâce à la PAC, si je ne dis pas de bêtises... dont les autres pays veulent remettre en cause.

Jean-François Le Bihan 09/12/2006 11:18

Bonjour Naturel,En effet, ce projet de directive sur la pub est inquiétant, mais il doit, après le passage en novembre auprès du conseil des Ministres, encore passer devant le Parlement européen qui peut décider d'une remise à plat de cette Directive. Regardez ce qui s'est passé avec la Directive Services (ex-Bolkestein), le PE a eu le dernier mot !Je suis d'accord sur le fait que parler de démocratie en Europe (via le PE) est difficile à comprendre lorsque près de 4M de Français sont exclus et ont les plus grandes difficultés à joindre les deux bouts. C'est là où des personnes comme F. Bayrou sont intéressantes à écouter et à soutenir.Concernant la PAC, la France en est en effet le 1er bénéficiaire, même si les bénéfices vont quand même à une minorité d'exploitants. Les règles de redistribution devront certainement dans le futur être revues, afin de profiter à un maximum d'exploitants.JF

chouchou 08/12/2006 15:43

Bonjour,
Ravie de découvrir votre blog, via le site de Naturel -:)
Qui plus est cousin..
Chantal TREGUER
 
 

Michael 08/12/2006 10:50

Je trouve cette reflexion ( appartenance à l'Europe ) tout à fait intéressante.  Les européens ne se rendent pas suffisamment compte, que même s'ils ont des langues, cultures, coutumes différentes, à quel point, grâce surtout à ce qui a été réalisé en Europe depuis 50 ans, ils partagent les mêmes valeurs ( paix, démocratie, solidarité...), et que celà est porteur pour l'avenir.
C'est la raison pour laquelle je ne comprends pas le commentaire de Naturel ( qui par ailleurs a un beau site ). S'il croit que le malaise français pourrait être résolu en dehors de la dimension européenne, alors bonjour les dégats..Le non au référendum a déjà crée suffisamment de problèmes, et les autres pays européens ont perdu confiance dans la capacité française d'être à nouveau un moteur pour l'Europe, malgré les illusions qui subsistent encore dans certains milieux français. D'ailleurs, lorsqu'on circule en Europe, on constate que la "sinistrose" est vraiment limitée à la France. Pourquoi d'autres pays, avec les mêmes règles européennes que la france, s'en sortent beaucoup mieux ? Les candidats à l'élection présidentielle en france devraient y réfléchir !

Jean-François Le Bihan 08/12/2006 11:54

Bonjour,Merci pour ce commentaire qui est une illustration des conséquences du "refus d'Européanité" des Français ....Bonne journée.

Naturel 07/12/2006 17:51

C'est déjà décidé. L'Europe existe. La plupart des lois (directives) sont faites à Bruxelles. Elle se fait petit à petit. Certains diront sournoisement, d'autres diront lentement, mais sûrement...J'ai été formaté "Europe". J'ai voté oui au référendum. Aujourd'hui, je me suis réveillé. Je veux sortir de l'OMC, de l'OTAN, et réduire les contributions que la France verse à l'Europe pour la réserver aux Français, dont le niveau de vie chute dramatiquement. Et qu'on arrête de nous montrer par A+B que la moyenne du niveau de vie des Français augmente. Si on enlève les 4 ou 5 familles les plus riches, la moyenne devrait baisser.... un peu beaucoup.

Jean-François Le Bihan 08/12/2006 11:53

Bonjour Naturel,Comme vous vous en doutez, je ne partage pas votre avis !En effet, vous dites que vous voulez réduire les contributions de la Fracen et les réserver à la France ...Savez-vous que notre pays est le 1er bénéficiaire des aides européennes tous secteurs confondus. Ok la France est un des principaux financeurs, mais il reçoit énormément de l'UE.Par exemple, nous fêtes ces jours ci les 20 ans d'Erasmus. La France est le pays d'Europe qui, sur le million et demi d'étudiants ayant bénéficié de ce programme, en a le plus fait profiter ses  étudiants ! Et la France est le 2ème pays destinataire des étudiants Erasmus européens....N'allez donc pas me dire que l'UE ne sert à rien pour la France.... Je crois au contraire que si la France se retire de  ces grands programmes internationaux, on sera une goutte d'eau dans le Monde !!!Bonne journée.