Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présidentielle 2012

Made-In-Blog orange

Recherche

30 décembre 2006 6 30 /12 /décembre /2006 16:20
Bonjour,

Même si l'on s'y attendait, c'est avec stupeur que j'ai appris en me réveillant ce matin la mort de Saddam Hussein, pendu...
Cette mort ne me réjouit pas particulièrement pour différentes raisons.
Tout d'abord, il m'est vraiment difficile de souhaiter la mort de quelqu'un, même si celui-ci est "le pire des salauds". En ce sens, je suis plutôt du côté des abolitionnistes de la peine capitale.

Une autre raison, plutôt "historique" celle-là me fait penser qu'il aurait mieux valu que Saddam Hussein subisse tous les procès que les Irakiens pouvaient lui faire, avant de le mettre à mort, ce qui était, probablement une fin inéluctable. En effet, il a été pendu uniquement sur le chef d'accusation "Anéantissement d'un village chiite". Il ne sera donc jamais jugé pour tous les crimes commis contre les Kurdes d'Irak, ni ceux perpétrés lors du conflit ayant opposé l'Irak à l'Iran... Enfin, on ne saura jamais quelles étaient les vraies relations entre l'Irak et l'Occident, en particulier les USA, avant qu'il ne soit dénommé le "Boucher de Bagdad".

Enfin, et là je pense que c'est une faute de la part des autorités irakiennes, Saddam a été éxécuté le jour du début de l'Aïd, une des grandes fêtes de l'Islam.

Même si, en définitive, je pense que Saddam Hussein devait être puni pour tous les crimes commis pendant ses 30 années de pouvoir, il me semble que cette exécution est arrivée bien trop rapidement et ne va pas forcément arranger les choses au Moyen-Orient.

Bonne journée

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-François Le Bihan - dans Actus
commenter cet article

commentaires

catherine Guibourg 30/12/2006 19:10

Bonsoir JF,
Je suis tout à fait d'accord avec ton commentaire. Espérons que le monde arabe (sunnite) à n'embrase pas...
Sous l'angle européen, il faut rappeler que la peine de mort est prohibée dans tous nos pays ( conventions Conseil de l'Europe), et que quelque soit les circonstances et culpabilités ( dramatiques dans le cas de l'ex dictateur irakien), tout européen doit s'opposer à l'execution de telles sentences.
Cordialment,
Catherine