Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présidentielle 2012

Made-In-Blog orange

Recherche

18 février 2007 7 18 /02 /février /2007 11:49



Bonjour,

Plutôt que discours je devrais reprendre le terme utilisé dans la programmation du forum : "Leçon inaugurale".
En effet, Hubert Védrine, ancien ministre des affaires étrangères sous François Mitterrand nous a offert une vraie leçon.
Leçon d'Histoire tout d'abord où il a retracé le chemin parcouru par l'Europe depuis la fin de la 2nde Guerre Mondiale, en rappelant que la création de l'Europe avait été favorisée par les USA, dans le contexte de Guerre Froide des années 50.
Jusqu'au début des années 90, l'Europe était un idéal partagé, mais peu à peu les citoyens européens se sont éloignés de cet idéal et les dirigeants n'ont peut être pas suffisamment analysé cet éloignement (cf le Traité de Maastricht en France, accepté à 1% de majorité).
Le référendum de 2005, sur le traité constitutionnel (est-ce d'ailleurs un terme approprié ?) et les deux "Non" français et néerlandais ont mis un coup d'arrêt à ce processus de constitution d'une Europe politique.
Selon H. Védrine il n'y a pas de solution toute faite et l'Allemagne va avoir du mal à faire accepter une solution par les 27.
Le débat, plus que de bloquer sur la Constitution bloque sur 3 thèmes principaux :
- L'Identité européenne : voulons nous une Europe au sens large du terme, lieu de libre échange (option britannique) ou une Europe aux frontières finies (option française) ?
- Le rôle de l'Europe dans le Monde : il existe un accord des 27 sur les grands principes défendus par l'UE dans le Monde (Paix, Démocratie, Droits de l'Homme), mais il n'y a toujours pas d'accord sur le rôle d'une éventelle Europe Puissance dans le Monde.
- Les Institutions : c'est dans ce domaine que le plus gros blocage existe. Et là plusieurs options s'offrent à nous : un statu-quo britannique, fixé sur le Traité de Nice de 2001, un nouveau projet de Traité (et pas de Constitution) qui pourrait selon certains être adopté par les Parlements nationaux ou par référendum, ou des modifications profondes du texte de la Convention qui pourraient aller vers un "Traité -" si on lui enlève le "superflu" ou un "Traité +" si on lui ajoute des dimensions sociales par exemple....
Bref, l'avenir de l'Europe n'est pas encore bien fixé, mais selon M. Védrine une chose est sûre : si l'on veut qu'un Traité (quelle que soit sa forme) fixe le fonctionnement de l'UE, il faut que les gouvernants européens assurent les citoyens de plusieurs choses :

- L'Union va cesser, au moins pour quelques temps, de s'élargir,
- L'UE va mettre en place de nouvelles politiques de projets sur des thématiques proches des citoyens (Energie, Ecologie) et qui auront un impact dans leur quoidien
- Le nouveau Traité sera simplifié par rapport au TCE proposé en 2005
- L'UE va mettre en place une sorte d'Acte Unique sur les nouveaux projets communs européens.

C'est, selon lui, le seul moyen de recueillir l'adhésion des citoyens européens à ce projet d'Union Européenne.
Une note optimiste dans cette leçon : selon M. Védrine, actuellement les citoyens ne seraient pas foncièrement eurosceptiques, mais ont besoin que nos gouvernants nous montrent la voie.

Bonne journée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-François Le Bihan - dans Europe
commenter cet article

commentaires

perragin 04/03/2007 13:03

D'accord avec Védrine, très bonne analyse.
Il faut donner de nouvelles institutions à l'Europe, il faut également lui donner une tête stable afin de pouvoir suivre une direction stable.France/Allemagne/Angleterre ? pour obliger les anglais à se situer clairement, par exemple...
Bonne journée
sperri - http://cpolitique.over-blog.com/

Jean-François Le Bihan 04/03/2007 19:54

Bonjour,Pour le couple franco-allemand, je suis d'accord... Pour les Anglais c'est moins évident, car, ne nous leurrons pas, ce que recherchent les Britanniques, c'est de construire un grand espace économique et non un modèle de société comme le couple franco-allemand.Merci de votre visite !JF

Brigitte 22/02/2007 12:42

je découvre votre blog: excellents votre synthèse et vos commentaires sur les conférences Bourlange et Vedrine...

Jean-François Le Bihan 22/02/2007 14:31

Merci de ce compliment.Les deux jours passés à Paris ont été très intéressants !Bonne fin de semaine.JF

Lisette 20/02/2007 13:49

Bon sang de bonsoir, c'est l'opinion de Bayrou pour les points 1, 2 et 3. En tout cas tels que développés dans le discours de strasbourg et pour l'express ici : http://www.lexpress.fr/info/france/dossier/presidentielle_video/dossier.asp?ida=455035

Jean-François Le Bihan 20/02/2007 14:54

Bonjour LisetteEn effet, ça y ressemble. Je vais faire un billet sur les discours Bayrou-Bourlanges au forum aujourd'hui ou demain.M.Védrine est quelqu'un de très intelligent qui a bien compris comment on pouvait sortir de l'ornière européenne.Bonne journéeJF