Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présidentielle 2012

Made-In-Blog orange

Recherche

3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 08:53
Bonjour,

Samedi et dimanche dernier se tenait, dans le pays de mes ancêtres paternels à Elliant, ce que l'on appelle une cousinade.
Comme dirait Michel Chevalet : "Une cousinade, comment ça marche ?" : c'est très simple !
Vous prenez un couple d'ancêtres dans une commune et vous essayez, à partir de leurs multiples enfants, de reconstituer les branches descendantes jusqu'à arriver à la période actuelle !

Dans le cas qui nous intéresse, l'année dernière une association "Généalogie et Cousinade Rannou-Costiou" a été créée pour tenter de retrouver tous les descendants du couple Jean Rannou marié à Catherine Costiou. Ce couple a vécu dans la première moitié du 17ème siècle à Elliant, dans le sud Finistère, dans leur ferme de Kergariou, ils ont élevé 10 enfants...
Vous imaginez un peu le travail pour reconstituer les familles issues de ces dix enfants... C'était sans compter sur l'énergie des membres de l'association emmenés par leur président Pascal Le Ster.
Et voilà qu'après 10 mois de travail ce grand rassemblement a eu lieu.
Grand en effet, car il a réuni le samedi soir plus de 300 convives tous issus à des degrés divers du couple commun.

Dans l'après-midi, les Elliantais et les passionés de généalogie ont pu échanger autour de tableaux généalogiques sur les liens les unissant. C'est ainsi que mon père (donc moi également ;-) descend du couple ancestral par 4  de ses enfants et cela que ce soit du côté paternel ou maternel. En effet, bien souvent, les familles se mariaient entre elles, et n'allaient pas chercher alliance dans les paroisses avoisinantes. Il n'est donc pas rare que des cousins se marient entre eux et les mêmes noms reviennent bien souvent quand on travaille sur une commune.

La soirée a été l'occasion de revoir certains cousins plus ou moins proches, que l'on n'avait pas eu l'occasion de voir depuis plusieurs années pour certains et de connaître les nouveaux, dans les enfants des cousins... Ce fut aussi l'occasion de rencontrer des "Cousins à la mode de Bretagne" qui ne sont en fait pas de vrais cousins, mais de familles apparentées.

Les deux jours ont vraiment été d'une grande richesse et ont permis, pour certains, de renouer des liens avec leurs oriines, qui étaient depuis longtemps distendus.

Bonne journée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-François Le Bihan - dans Perso
commenter cet article

commentaires

chouchou 08/05/2007 16:53

Bonjour
Cela devait être vraiment super et très enrichissant. Merci pour ce magnifique compte-rendu.
Bises,