Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présidentielle 2012

Made-In-Blog orange

Recherche

29 mai 2006 1 29 /05 /mai /2006 11:13

Hier, le pape Benoit 16, de nationalité allemande, s'est rendu dans le Camp d'extermination nazi d'Auschwitz Birkenau. Cette visite, et son discours ont une forte portée symbolique. Dans sa jeunesse, comme la plupart des ados, il a été enrolé dans les Hitlers Jugend, sans avoir jamais rien demandé.

Je ne comprends pas la polémique qui se fait jour, et au contraire j'approuve totalement son discours : Il n'y a pas, selon moi, de culpabilité globale du peuple allemand dans le Génocide et les tristes actions du régime hitlérien. C'était le fait d'un groupe d'hommes qui a su manipuler la population pour lui faire miroiter monts et merveilles et qui par derrière commettait les pires atrocités, sans que la population s'en aperçoive.

Comment peut-on, 65 ans après, accuser les Allemands dans leur ensemble de cette culpabilité. Il faut, je pense, revoir cela avec les yeux des gens d'il y a 65 ans qui pour la plupart n'avaient pas la TV, ni la radio et ne savaient qu'à peine ce qui se passait dans la préfecture de leur département !

Effectivement, les politiques et les militaires semblaient au courant depuis 1941, mais le peuple allemand, comme le reste des Européens, n'a découvert la triste vérité qu'en 1945 à la libération des Camps.

Arrêtons de faire culpabiliser le peuple allemand actuel qui 65 ans après se sent toujours responsable de ce qui est arrivé. Et rappelons nous qu'il a également bien souffert de ce régime dictatorial : les premiers camps ayant été créés à la fin des années 30 pour y envoyer tous les opposants au régime nazi.

Ce discours a au moins eu une vertu : celle de nous avertir de la possibilité d'un retour de ce genre d'opinions contre lesquelles il faut continuellement se battre.

Bonne journée

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-François Le Bihan - dans Actus
commenter cet article

commentaires